143176458

Constituer efficacement un réseau de contacts pour votre carrière.

Il n’est pas facile par les temps qui courent de planifier un projet personnel ou professionnel, de connaître les divers secteurs de pratique ou se faire une idée réaliste de ce qui nous attend sur le marché du travail. En effet, le monde du travail est en mutation constante et les exigences ou les défis qu’il pose nous ramènent constamment à des remises en question. Des interrogations, des incertitudes et des insécurités surgissent en grand nombre quand nous avons à faire face à des transitions qui impliquent une réorganisation de la vie personnelle et professionnelle. Quelles compétences sont en demande ? Quelles sont les règles du jeu qui prévalent? Comment faire des liens pertinents entre votre expérience et ce que vous pouvez et voulez en faire sur le marché du travail? Comment favoriser votre développement professionnel sans trop faire de compromis? …

Un des moyens efficaces pour tenter de répondre à certaines de ces questions, trouver la bonne information, réduire l’insécurité ou, tout au moins, questionner certains doutes est d’investir dans la création d’un réseau de contacts et considérer la possibilité de s’adjoindre le soutien d’un mentor. En effet, les gens professionnellement aguerris sont au fait de l’évolution de leurs secteurs d’activités; ils en connaissent les exigences, les défis et ils possèdent des informations privilégiées qui évitent bien des essais, des tentatives ou des erreurs. Ils ont eux-mêmes, au fur et à mesure des années, tissé un réseau de relations qu’ils peuvent aussi mettre à votre disposition!

Donc,

  • si vous désirez obtenir des informations privilégiées sur une activité professionnelle ou un secteur de pratique;
  • si vous voulez faire des liens plus concrets entre vos forces personnelles et les exigences de l’emploi;
  • si vous souhaitez acquérir une sécurité personnelle ou professionnelle plus grande afin de réaliser vos projets;
  • si, à plus ou moins long terme, vous désirez faciliter votre développement professionnel;

Investir du temps dans la création d’un réseau de contacts

Tout d’abord, il faut prendre conscience de vos habiletés relationnelles pour pouvoir identifier celles qui sont les mieux articulées, qui sont bien maîtrisées; il est alors rassurant de miser sur les compétences acquises pour prendre contact et faire connaissance avec de nouvelles personnes avec plus d’assurance.

Identifier vos points faibles et développer vos habiletés de communication

  • En général, je n’ai pas de difficulté à exprimer clairement mes idées;
  • Je lie facilement la conversation avec des gens que je connais peu;
  • Je ne ressens pas de gêne à demander de l’aide à une personne inconnue;
  • Je n’ai pas de difficulté à bien écouter ce que les autres ont à dire;
  • Je suis généralement curieux et j’aime poser des questions pour approfondir un sujet;
  • J’aime discuter d’un sujet complexe, même si les avis sont partagés et qu’il y a désaccord sur ma propre opinion;
  • Je n’éprouve pas de difficulté à me présenter à des inconnus;
  • Je suis capable d’accepter et de respecter la décision de quelqu’un de ne pas faire sien le feedback que je lui communique.
  • Je suis à l’aise pour parler de moi, des enjeux que je perçois, de mes réalisations, de mes succès, de mes difficultés et de mes émotions.
  • Je suis capable de m’éloigner de mes certitudes et de me remettre en question afin de regarder d’autres possibilités ou d’autres choix.

Si vous avez répondu vrai à la moitié (ou plus…!) de ces affirmations, vous semblez posséder les talents relationnels suffisants pour bâtir et entretenir un réseau de contacts et pour profiter de ces relations afin d’apprendre et d’augmenter votre sécurité personnelle. En effet, une trop grande timidité, une difficulté à exprimer clairement vos idées, une intuition peu alerte pour poser les bonnes questions peuvent être autant d’obstacles à surmonter pour constituer efficacement un réseau de contacts.

La force des liens faibles ou le réseau PAC (Parents-Amis-Connaissances)

Je connais quelqu’un qui connaît quelqu’un, qui connaît quelqu’un…
J’ai un ami qui a un ami, qui est…

Le tout représente donc plus que la somme de ses parties!

Ce réseau élargi de relations s’appelle « la force des liens faibles » car ces connaissances éloignées, contactées à l’aide d’intermédiaires, sont souvent plus disposées que des parents ou des amis intimes à informer, soutenir, aider ou donner des avis. Ce genre de relations implique de la part de ces personnes un peu d’investissement en temps mais elles ne provoquent pas l’espèce de pudeur que ressentent parfois vos proches à prodiguer des conseils. De plus, elles affichent une objectivité que des personnes de votre environnement immédiat n’ont peut-être pas ; ces personnes externes parce qu’elles ne possèdent pas la même information, peuvent donc percevoir les situations différemment de vous, avec un œil tout neuf sur les contraintes et les défis.

Ce réseau de ressources a donc avantage à être développé et entretenu; à votre contact, les personnes avec qui vous communiquez élargissent aussi leur propre réseau! Préparez votre premier échange en définissant des thèmes ou en ciblant les questions clés que vous voulez aborder à cette occasion. Si la première conversation s’avère intéressante, osez demander une courte entrevue qui, il va sans dire, doit s’intégrer sans problème dans l’agenda de votre interlocuteur! Ce réseau de relations peut être utile à plusieurs fins dans votre cheminement personnel et professionnel:

  • Pour stimuler votre réflexion en vous donnant des avis différents ou originaux;
  • Pour vous faire part d’informations utiles et inusitées sur un secteur d’activités professionnelles;
  • Pour vous encourager à poursuivre vos démarches et votre cheminement;
  • Pour vous conforter… ou vous confronter dans votre vision des choses;
  • Pour vous inviter à approfondir certaines de vos connaissances personnelles et professionnelles.

Commentaires

commentaires