97613417

Le materiel et les ouvrages indispensables

Matériel et fournitures

À avoir en permanence dans votre sac :
– des feuilles pour prendre vos cours et traiter les sujets à rendre ;
– un cahier ou des feuilles de brouillon ;
– des stylos de différentes couleurs ;
– un crayon (ou un critérium) et une gomme ;

– une règle ;
– une agrafeuse ou des trombones (plus élégant que de corner des feuilles simples pour les regrouper) ;
– une pochette ou un semainier (utilisez un onglet par matière) pour éviter que vos cours du jour ne se baladent en liberté dans votre sac (même s’ils ne risquent pas de mordre) ;
– une vraie calculatrice (indispensable pour le nul en calcul mental que vous êtes, en cas d’exercices chiffrés), beaucoup plus pratique que celle de votre mobile ;
– un agenda (quand un travail est à rendre pour une date précise, vous devez le noter !) ;
– du correcteur blanc et/ou un effaceur (à consommer avec modération sur les travaux à rendre).
Bien entendu, vous devrez également vous munir de tout matériel demandé par les enseignants, ou imposé par la matière !

Si nous vous déconseillons formellement d’emporter avec vous l’intégralité de vos cours correspondant aux matières du jour, afin de ménager votre dos, nous vous recommandons fortement de ne pas oublier ceux de la séance précédente, surtout lorsque vous vous rendez dans les TD (travaux dirigés) ou TP (travaux pratiques) qui les illustrent

Les ouvrages élémentaires

Le Web est très utile pour rechercher de l’information, cependant, à cause de ses imperfections et parce que vous ne bénéficiez peut-être pas d’une connexion partout, il vous est recommandé d’avoir en votre possession quelques ouvrages de base.

  • Le must absolu : un dictionnaire ; pas trop vieux de préférence, car ces messieurs de l’Académie ont parfois la fantaisie d’y introduire un mot nouveau, ou de tolérer une orthographe auparavant considérée comme fautive.
  • Également très utiles : des manuels de grammaire, d’orthographe et de conjugaison. Si vous ne voulez pas vous ruiner, sachez qu’il existe des ouvrages concis et peu onéreux qui traitent de ces trois aspects de la langue.
  • Puisque nous en sommes à parler de langue, rappelons que rares sont les formations supérieures qui ne comportent pas l’apprentissage d’au moins une langue vivante. Si vous aviez, jusqu’à présent, jugé inutile d’investir dans un dictionnaire bilingue, c’est le moment de pallier ce manque !
  • Dans l’idéal, l’étudiant, symbole de la jeunesse instruite et pensante de notre beau pays, se devrait également de posséder une encyclopédie… Le coût des CD-Rom et DVD-Rom, bien que ne mettant pas ces derniers à la por-tée de toutes les bourses, est infiniment plus faible que celui des antiques ouvrages en X volumes, par ailleurs un peu encombrants dans une chambre de cité U ou dans un studio. Un joli cadeau à demander au Père Noël, telle-ment plus utile que la dernière console de jeux

Commentaires

commentaires