71563005

Rediger une lettre de motivation

Auriez-vous l’idée de faire livrer à l’élu(e) de votre cœur, un superbe bouquet de roses rouges sans un petit mot d’accompagnement ? Certainement pas ! Et, tant qu’à faire, vous ne rédigeriez pas ce mot doux sur un post-it, mais sur une jolie petite carte, afin que sa forme soit à la hauteur de votre flamme… Tout ce lyrisme pour vous dire qu’il en va de même de la lettre de motivation :

un CV tout seul ne veut pas dire grand-chose. Que voulez-vous ? Pourquoi le voulez-vous ? Pour quelle raison votre destinataire devrait accéder à votre requête ? Voilà ce qu’il va falloir expliquer. Et comme on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre, vous allez devoir le faire avec soin.

Le fond de la lettre

La lettre de motivation n’est pas uniquement un exercice formel : elle a pour objet de mettre en lumière les éléments de votre parcours ainsi que les raisons qui font de vous le meilleur stagiaire potentiel. Que pouvez-vous apporter au recruteur ? Voilà ce qui importe le plus.

Plan de la lettre

Comme tout document écrit, la lettre de motivation doit être structurée. Son plan doit être vu comme une forme de démonstration de votre utilité.

La plupart des manuels consacrés à la procédure de recrutement vous conseilleront le plan suivant : je parle de vous (comme ça, je montre bien que je ne suis pas égocentrique), puis de moi et, enfin, de nous, puisque nous allons si bien ensemble !

Petit problème : si c’est pour débuter une lettre destinée à Microsoft par une grosse banalité du type « votre société est leader sur le marché des logiciels », ce n’est pas la peine !

Conseil : ne commencez votre lettre en évoquant le recruteur que lorsque vous avez, sinon le scoop qui tue, au moins une information intéressante glanée dans la presse professionnelle ou économique (« votre société se développe actuellement sur le marché chinois… ») qui justifie que l’organisme ait besoin de renforts. Sinon, parlez de vous pour démarrer : c’est le sujet que vous connaissez le mieux. Votre plan pourra donc être : moi, vous, nous.

Un fond précis

Évitez les considérations fl oues qui donnent l’impression que la même lettre a été recopiée en X exemplaires pour des destinataires différents. Une lettre est, en principe, rédigée par une personne pour un organisme en particulier, ce qui signifie que vous devez concevoir autant de lettres différentes que vous contactez de recruteurs. En pratique, quelques changements à la marge pourront faire l’affaire… Vous n’allez pas réécrire entièrement une lettre destinée à des hypermarchés, visant à vous faire décrocher un stage dans la gestion des stocks !

La forme de la lettre

  • En France, la lettre de motivation est traditionnellement manuscrite. Les us et coutumes tendent cependant à changer sous l’impact du Web : vous n’allez pas, bien entendu, scanner votre prose pour l’envoyer par mail !
  • Vous pouvez concevoir une lettre dactylographiée lorsque l’entreprise accepte les candidatures par Internet. Dans le cas contraire, soyez prudent : préférez l’écrire à la main.
  • La lettre ne comportera ni faute, ni rature et sera écrite au stylo-plume ou au roller bleu foncé ou noir. Une fois de plus, la propreté et la sobriété s’imposent. La moindre erreur et… on déchire tout pour recommencer!
  • Comme pour le CV, la règle de la page unique est incontournable. Pas facile quand la lettre est écrite à la main et que le stage recherché est pointu !

La lettre de motivation et le Web

–Si vous candidatez par mail, deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez : envoyer votre lettre (normale) et votre CV avec un mail d’accompagnement très bref ;
–envoyer un mail de motivation, plus court et moins formel que la lettre, en évitant cependant le traditionnel « Cordialement » en guise de formule de politesse, trop décontracté pour une demande de stage, avec votre CV en pièce jointe.

Quelques précisions…
Le destinataire : dans l’idéal, il vaut mieux savoir à qui l’on s’adresse : cherchez le nom du responsable des ressources humaines ou du responsable de l’organisme (pour une petite structure). Si vous ne le trouvez pas sur le Web, n’hésitez pas à téléphoner pour savoir à qui adresser votre demande de stage.