80404684

Se préparer à un entretien d’embauche

Se préparer à un entretien de sélection

Ça y est ! Votre profil a retenu l’attention de l’un de vos destinataires ! Il n’est pas rare que certains petits chanceux échappent à l’épreuve de l’entretien de sélection parce qu’ils ont bénéficié d’un appui conséquent dans l’organisme, ou encore parce qu’il s’agit d’un stage très court, souvent d’observation, sans risque majeur, donc, pour celui qui les accueille. Chanceux ? Pas si sûr…

En effet, vous devez voir aussi l’entretien comme un moyen, pour vous, d’évaluer l’intérêt du stage proposé ainsi que l’ambiance qui règne dans les murs !

Connais-toi toi-même…

La nature des questions qui vous seront posées dépendra de la profession de votre interlocuteur :
–avec la personne qui sera votre futur supérieur direct, il y a de fortes chances pour que vous discutiez de vos compétences et du sujet du stage ;
– un responsable des ressources humaines vous « cuisinera » plus probablement sur vos loisirs, votre personnalité… En tout état de cause, il faudra que vous sachiez parler de vous.

Pour être incollable lors de l’entretien, vous devez en premier lieu maîtriser parfaitement le contenu de votre CV et de votre lettre. Cela signifie qu’il faut pouvoir détailler, expliquer et justifier tout ce que vous y avez fait figurer. Essayez de positiver vos expériences et de donner une cohérence aux éléments de votre parcours qui en semblent dépourvus.
Vous devez également réfléchir à vos objectifs professionnels. Si vous n’en avez pas, inventez-en, en vous arrangeant pour qu’ils soient cohérent par rapport au stage visé !
Le recruteur peut démarrer l’entretien en vous demandant de vous présenter. C’est une éventualité qui se prépare ! Vous devez parler, non seulement de vos études, mais aussi de vos activités diverses et variées, de vos projets d’avenir et, enfin, de ce qui vous a incité à formuler une demande de stage auprès de cet organisme précis.

… et connais ton interlocuteur !

Si vous avez répondu à une annonce, vous devez la connaître sur le bout des doigts.
Il est, par ailleurs, primordial d’avoir pris des renseignements sur l’entreprise ou l’administration dans laquelle vous vous rendez.

L’entretien en direct

S’il y a entretien de visu, il est le plus souvent précédé d’une prise de contact téléphonique pour en fixer la date. Alors, en période de recherche de stage, pensez à être toujours aimable au téléphone, quelle que soit l’heure (rappel : les heures de bureau ne sont pas 14 heures – 2 heures…) et n’oubliez pas de modifier une annonce d’accueil de messagerie un peu trop fantaisiste. À présent que l’entretien est fixé, il ne vous reste plus qu’à vous préparer efficacement. N’oubliez pas que vous êtes un winner !
Bien habillé(e), comme il se doit (cf. fiche 29), vous allez vous rendre sur les lieux à l’heure dite. Pour éviter tout retard, il est indispensable que vous ayez planifié votre itinéraire. N’arrivez pas, à l’inverse, trop en avance : vous pourriez déranger et vous donneriez l’impression de n’avoir rien de mieux à faire de votre temps que d’attendre dans l’antichambre d’un recruteur.
Munissez-vous :

  • de votre CV ;
  • du brouillon (ou d’une copie) de votre lettre ;
  • de votre agenda ;
  • d’un bloc-notes sur lequel vous aurez reporté quelques questions à poser, dénotant votre intérêt pour l’institution que vous convoitez ;
  • d’éventuelles réalisations (dessins, rapports…) en rapport avec l’objet du stage.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *